Les carnets de Julie – La Côte-d’Or en replay, streaming



Les carnets de Julie – La Côte-d’Or en replay, streaming
———————————–
La Côte-d’Or

Diffusé sur France 3 le vendredi 13 septembre 2019 à 03:02 – Durée : 52 min

Direction la Côte-d’Or pour découvrir Dijon, où histoire et gastronomie sont intimement liées. Entre les XIVe et XVe siècles, la puissante cour des ducs de Bourgogne régnait sur l’Europe. C’est donc à la dynastie des Valois que Dijon doit sa réputation de Joyaux de la Bourgogne : 200 monuments historiques classés, des maisons à pans de bois, mais aussi une gastronomie foisonnante avec le vin, le fromage, le pain d’épices, la moutarde etc.
 
Des saveurs mises à l’honneur tout au long de cette émission, notamment grâce à Jean-Michel et son lard laqué à la crème de cassis, produit qui a vu le jour à Dijon au XIXe siècle ! On découvre le fournil de Jérôme, qui cuisine aussi une recette de potée végétarienne à base de céréales du coin. Puis, après un détour par les ateliers Lacanche, spécialisés dans les fourneaux haut-de-gamme, nous allons à Dijon rencontrer Catherine, propriétaire de la maison Mulot & Petitjean, illustre fabrique de pains d’épices. Elle nous propose d’ailleurs une recette très gourmande de charlotte à base de poires, chocolat et pain d’épices, le dessert idéal pour clôturer ce beau et bon périple dijonnais.
 
Liens utiles :
 
Maison Lacanche : les ateliers Lacanche sont spécialisés dans la fabrication de fourneaux, cuisinières et équipements de cuisson pour particuliers et professionnels. Aujourd’hui, ces produits 100 % bourguignons sont commercialisés dans le monde entier. Matériaux nobles et savoir-faire artisanal de maillage et de pigmentation ont fait la réputation de la maison.
www.lacanche.fr
 
Frédéric Martin : propriétaire de la « Triperie des Halles », dans les halles de Dijon, il perpétue la tradition familiale puisque son père et son grand-père étaient bouchers. Pour le banquet, il a préparé un immense jambon persillé de 25 kg ainsi qu’un pâté en croûte de lapin.
 
Pascal Charles : ce vigneron a suivi les traces de son père, François, et c’est ensemble, dès les années 1980, qu’ils ont fait grandir l’exploitation. Aujourd’hui, la relève est assurée par la troisième génération puisque sa fille, Pauline, a rejoint le domaine qui compte désormais 14 hectares, avec notamment les deux cépages réputés de la région pour le vin blanc : le chardonnay et l’aligoté.
www.domaine-charles.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *